Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un exercice de sauvetage d'envergure a été mis en scène samedi à Zurich: un incendie a été simulé à la mensa de l'Université, suivi d'un effondrement du plafond. Près de 170 secouristes et 700 employés d'hôpital ont été mobilisés pour sauver la cinquantaine de blessés factices.

Les "victimes" ont été transportées à l'Hôpital universitaire. Quelque 2500 employés de la clinique ont été alertés alors qu'ils ne travaillaient pas, ignorant même qu'un exercice avait lieu. Près de 700 se sont rendus sur place, ce qui correspond aux attentes, selon la directrice d'exploitation Renate Gröger.

C'est la première fois qu'un exercice - avec transport effectif des blessés et l'implication d'un hôpital - est testé dans cette envergure en Suisse, estime le directeur médical de la clinique Jürg Hodler.

Premier bilan positif

Ce dernier se montre très satisfait: les blessés supplémentaires ont été transférés et pris en charge en l'espace de deux heures "sans trop de chaos". Un point capital était que les vrais patients et les cas d'urgence n'aient pas souffrir des arrivées supplémentaires, ce qui a bien fonctionné.

Des rues ont été bloquées autour de la clinique et le trafic dévié. L'exercice a donc aussi eu des répercussions sur la population dans le voisinage. Ce test sera maintenant analysé en détail.

ATS