Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Scandale de vin frelaté en Chine, six arrestations

Pékin - Six personnes ont été arrêtées en Chine, accusées d'avoir frelaté du vin. Ce nouveau scandale alimentaire a conduit les autorités à fermer des dizaines d'entreprises vinicoles et à retirer des bouteilles des rayonnages des magasins, a rapporté lundi la presse d'Etat.
Selon le journal Global Times, le vin a été coupé d'eau sucrée, de colorants et d'arômes artificiels. Les bouteilles étaient ensuite mises en vente sous des étiquettes contrefaites de grandes marques.
Les additifs mélangés au vin sont susceptibles de provoquer des dysfonctionnements cardiaques, des migraines, tout en étant potentiellement cancérigènes, estime un expert.
Lait à la mélamineLes autorités provinciales ont imposé la fermeture d'une trentaine d'entreprises vinicoles dans le comté de Changli, surnommé le "Bordelais chinois". Plus de 5000 cartons de bouteilles ont été saisis, sans que l'on sache la proportion déjà en vente dans les magasins.
La Chine est régulièrement confrontée à des scandales alimentaires. L'affaire la plus retentissante reste celle du lait contaminé à la mélamine qui, en 2008, avait provoqué la mort de six enfants et rendu malade 300'000 autres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.