Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Suite aux accusations de corruption entourant la FIFA, KPMG, société de révision de la fédération mondiale de football depuis 1999, va réexaminer son audit sur les comptes de la FIFA. Une enquête interne doit montrer s'il a été mené de manière suffisamment précise.

"Il serait irresponsable de ne pas examiner notre travail, lorsque planent de telles accusations", a déclaré le porte-parole de KPMG Andreas Hammer, à propos d'un article publié dans la SonntagsZeitung. Il faisait référence aux accusations de corruption portées contre la FIFA, dossier dans lequel deux procédures distinctes sont actuellement menées par la Suisse et les Etats-Unis.

Le cabinet de conseil et d'audit va procéder à ce réexamen, même si les allégations portent principalement sur des activités "qui n'ont pas d'effets directs sur les rapports financiers de la FIFA", a précisé M. Hammer à l'ats.

Néanmoins, les services d'audit fournis par KPMG Suisse sont actuellement soumis à un examen, en concertation avec KPMG International. Le processus est en cours, mais va encore prendre un certain temps.

ATS