Navigation

Schindler et Otis ont réglé leur conflit portant sur des brevets

Ce contenu a été publié le 18 juin 2014 - 10:15
(Keystone-ATS)

Numéros un et deux mondiaux des ascenseurs, Otis et Schindler ont mis un terme à leur conflit portant sur des brevets. Selon les termes de l'accord confidentiel signé entre les parties, le fabricant lucernois prendra des licences auprès de son concurrent américain. Leur coût demeurera sans impact matériel sur les résultats 2014 de Schindler.

D'une portée globale, l'accord entre Schindler et Otis concerne toutes les filiales des deux entreprises, ont précisé les deux sociétés. Il règle les conflits visant des brevets aux Etats-Unis, en Europe et en Chine. La querelle juridique avait pour objet des systèmes pour les ascenseurs à courroies.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.