Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant lucernois d'ascenseurs Schindler poursuit sa croissance au 1er semestre. Son bénéfice net s'est toutefois contracté de 3,5% à 358 millions, la base de comparaison de 2014 comprenant un gain exceptionnel de 75 millions et un amortissement de 40 millions.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) chute de 9,2% à 476 millions de francs, a indiqué le groupe vendredi dans un communiqué. Le chiffre d'affaires du groupe a quant à lui augmenté de 3,5% à 4,492 milliards, alors que les entrées de commandes sont restées stables à 4,977 milliards (+0,3%). Le carnet d'ordres atteint 9,19 milliards (-0,8%) à fin juin.

Hors effets exceptionnels, liés au désengagement du projet Mall of Switzerland et à l'amortissement sur sa participation dans Hyundai Elevator, le bénéfice net affiche une croissance de 6,5% et l'EBIT de 7,7%.

Impact monétaire

Enfin, exprimés en monnaies locales, le résultat d'exploitation bondit de 14,7%, les ventes progressent de 7,4% et les entrées de commandes s'étoffent de 3,7%. L'impact négatif des changes sur le chiffre d'affaires est estimé à 170 millions de francs.

"Malgré des effets de change négatifs, nous sommes parvenus à accroître notre chiffre d'affaires et notre excédent d'exploitation en termes absolus", se félicite le patron du groupe Silvio Napoli, cité dans le communiqué.

Une performance qui reflète globalement les attentes des analystes interrogés par l'agence financière awp. Le consensus tablait sur un bénéfice de 354 millions, un chiffre d'affaires de 4,49 milliards et un EBIT de 469 millions. A la Bourse suisse, l'action progressait de 0,72% à 154,90 francs à la mi-journée.

"En renforçant notre positionnement sur les marchés porteurs de croissance, nous réalisons des économies d'échelle qui conduisent à une meilleure profitabilité", poursuit Silvio Napoli. Schindler génère la majeure partie de ses recettes en Europe (1,756 milliard de francs). Suivent la région Asie-Pacifique et Afrique (1,446 milliard) et les Amériques (1,290 milliard).

Tassement attendu en Chine

Au niveau des perspectives, le groupe part du postulat que le secteur des escalators et des ascenseurs va globalement se contracter cette année.

La Chine, considérée comme le principal marché pour de nouvelles installations, devrait connaître, au mieux, une faible croissance. Le reste de la région Asie-Pacifique et Afrique devrait évoluer positivement. En Amérique du Sud, Schindler mise sur un repli, tandis que le marché nord-américain devrait poursuivre sa hausse. En Europe, l'évolution continuera d'être hétérogène.

Dans ce contexte, Schindler s'attend à une croissance limitée de ses revenus en 2015, de l'ordre de 6 à 8%, en monnaies locales. Le bénéfice net devrait s'inscrire entre 700 et 750 millions de francs.

ATS