Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Didier Cuche n'a pas tardé à trouver ses marques aux finales de Schladming (Aut). Lors de l'unique entraînement en vue de la descente de mercredi, le Neuchâtelois a largué tous ses adversaires.
Ses dauphins, l'Italien Dominik Paris et l'Autrichien Hannes Reichelt, pointent respectivement à 91 et 96 centièmes. Tous les autres ont concédé plus d'une seconde.
Même si ce n'est qu'un entraînement, la performance de Cuche est de bon augure. Le skieur du Val-de-Ruz joue gros mercredi lors de l'ultime descente de sa carrière en Coupe du monde.
Il vise un cinquième globe dans la discipline, ce qui lui permettrait d'égaler le record de Franz Klammer. Pour y parvenir, il est condamné à reprendre 48 points à l'Autrichien Klaus Kröll, 15e de cet entraînement à 2''16.
Beat Feuz peut, lui aussi, prétendre à ce globe (51 points de retard). Le Bernois tentera surtout de distancer l'Autrichien Marcel Hirscher au classement général (55 points d'avance).
Comme à son habitude, le skieur de l'Emmental ne s'est pas totalement engagé à l'entraînement. Il s'est classé 20e, à près de trois secondes de Cuche. Didier Défago est aussi resté en retrait (18e).
Chez les dames, Tina Weirather a signé le meilleur chrono de l'entraînement. La Liechtensteinoise a devancé les Américaines Julia Mancuso (à 0''26) et Lindsey Vonn (à 1''01). A noter toutefois que Weirather a manqué une porte.
Les trois Suissesses qualifiées pour ces finales ont terminé très loin. Fränzi Aufdenblatten s'est classée 15e, Nadja Kamer 18e. Quant à Lara Gut, elle a terminé 24e et avant-dernière à près de cinq secondes de Weirather.
La descente masculine est programmée mercredi à 9h30. Celle des dames suivra à 11h.

ATS