Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - C'est raté pour Beat Feuz. Le Bernois ne remportera pas le globe du classement général, après la nouvelle démonstration de son rival autrichien Marcel Hirscher en géant à Schladming (Aut).
La situation était déjà critique pour Feuz au départ de cette avant-dernière course de l'hiver. Avec seulement 75 points d'avance, il devait tabler sur deux événements: un top 15 pour lui (synonyme de points) et une contre-performance de Hirscher. Las pour l'Emmentalois, c'est le scénario inverse qui s'est produit.
Dans une discipline qui n'est pas la sienne, Feuz a dû se contenter du 21e rang. Parallèlement, Hirscher a raflé avec brio son neuvième succès de la saison. Au classement général, le Salzbourgeois est ainsi passé en tête pour 25 points, un écart rédhibitoire pour Feuz avant le slalom dominical.
Samedi en fin d'après-midi, le Bernois a d'ailleurs confirmé qu'il n'allait pas participer à ce slalom.
A 23 ans, Hirscher est devenu le cinquième autrichien à remporter la récompense suprême de l'hiver après Karl Schranz, Hermann Maier, Stephan Eberharter et Benjamin Raich. Il est aussi devenu le premier pur technicien à triompher depuis l'Italien Alberto Tomba en 1994/1995.
Hirscher a certes décroché une 3e place cruciale jeudi en super-G, mais cela reste en technique qu'il a accumulé son fabuleux pactole. En 19 géants et slaloms cet hiver, il a gagné à 9 reprises et glané 5 autres podiums.

ATS