Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Michael Schmid a remporté la médaille d'argent du skiff poids légers (non olympique) aux Championnats du monde à Plovdiv en Bulgarie.

Schmid a atteint son maximum avec ce deuxième rang selon ses propres dires. Entre les 500 et 1000 m, il est passé de la 4e à la 3e place et dans le troisième quart du parcours, il a encore gagné un rang. Il n'a rien pu faire contre le grand favori, l'Allemand Jason Osborne, qui a dominé la course de A à Z. Certes, Schmid lui a repris un peu de temps au cours du 3e secteur de 500 m mais Osborne était parti trop vite pour pouvoir l'inquiéter. Il s'est imposé avec 1''98 d'avance.

Avec cette deuxième médaille mondiale en poids légers après le bronze de 2014, un chapitre se clôt pour Schmid. L'étudiant de l'Université de Berne a disputé sa dernière course en poids légers à Plovdiv, un maximum de 72,5 km étant autorisé en skiff. Schmid était annoncé avec un poids de 75 kg sur la homepage de la Fédération mondiale. Il a dû faire très attention de revenir à la bonne limite pour la compétition.

"J'ai eu ces deux ou trois dernières années beaucoup de problèmes physiques et de santé", souligne Schmid pour justifier son changement de catégorie. Il garde un oeil sur les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Gmelin et Rössli/Delarze en finale

Avec la tenante du titre, Jeannine Gmelin en skiff et le double scull Roman Röösli/Barnabé Delarze, deux embarcations suisses se sont qualifiées pour les finales de dimanche.

Gmelin s'attendait à une demi-finale ardue mais la Zurichoise a passé l'obstacle de manière souveraine. Elle a pointé en deuxième position à la moitié du parcours (1000 m) pour finalement s'imposer avec 1''54 d'avance sur l'Américaine Kara Kohler. A l'occasion de la finale dimanche, elle retrouvera Sanita Puspure pour un duel qui s'annonce passionnant. L'Irlandaise a également fait forte impression lors de sa victoire dans sa demi-finale.

Röösli/Delarze ont également trouver leur place dans le top 6 sans difficulté. Certes, le duo n'occupait que le 4e rang après 1000 m, mais à la fin, ils ont coupé l'arrivée au deuxième rang avec 7'' d'avance sur les quatrièmes. Les trois premiers étaient qualifiés pour la finale. La paire helvétique n'a été devancée que par les Français Matthieu Androdias/Hugo Boucheron.

En revanche, Nico Stahlberg n'a eu aucune chance en demi-finales du skiff et a terminé dernier de sa série. Le Thurgovien pointait pourtant à la 3e place à mi-course. Il disputera la finale F dimanche et pourra être au mieux classé septième.

Ainsi, cinq des neuf embarcations suisses à Plovdiv ont atteint la finale A.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS