Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'occasion de la deuxième journée du Championnat du monde en Russie, le Danemark a battu la Norvège 3-0. Le Suisse-Norvège de dimanche s'annonce d'ores et déjà déterminant.

Un gardien en feu peut clairement faire la différence. Il suffit de demander aux Norvégiens ce qu'ils ont pensé de la performance de Sebastian Dahm. Le gardien danois de Graz en Autriche a préservé l'avantage acquis par ses coéquipiers jusqu'au terme des soixante minutes. Les Norvégiens emmenés par Mats Zuccarello ont tiré 44 fois au but. Sans succès. De l'autre côté, les Jensen ont fait le job. Nicklas a inscrit deux buts et Jesper B. a réussi le 2-0 qui a permis aux Danois de mieux gérer leur fin de match.

Ce succès des coéquipiers de Nikolaj Ehlers signifie que le Suisse-Norvège de dimanche comptera déjà beaucoup en ce qui concerne une participation aux quarts de finale dans le groupe A puisque les deux formations occupent le fond du classement.

Huet fait le mur

Dans le groupe B, le France-Allemagne a donné lieu à une jolie bagarre. Menés 2-1, les Français ont égalisé par Claireaux à la 40e sur une habile déviation qui a nécessité un visionnage des arbitres pour voir que la canne du Tricolore n'avait pas dépassé la ligne imaginaire constituée par la transversale. La partie s'est terminée aux tirs au but et ce sont les Français qui ont su se montrer les plus habiles. Cristobal Huet s'est mué en mur pour repousser les trois lancers allemands et Damien Fleury a inscrit le penalty gagnant pour un succès 3-2 tab.

La Slovaquie s'est elle logiquement imposée face à la Hongrie 4-1. A noter que le but hongrois a été marqué par le vétéran Frank Banham (41 ans). Naturalisé hongrois, le Canadien d'origine a fait trois piges en Suisse durant sa carrière, jouant pour Fribourg, Bienne, Lausanne et Genève-Servette.

ATS