Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la seconde fois depuis le début de l'été, le canton de Genève a activé mercredi son plan canicule. Services sanitaires cantonaux, communes, pharmacies et régies se mobilisent pour prévenir les risques sanitaires accrus liés à cette nouvelle vague de chaleur.

Les températures caniculaires sur le bassin genevois dureront probablement jusqu'au milieu de la semaine prochaine. Cette situation est similaire à la canicule de 2003, qui s'était installée dans la durée et avait résulté en une augmentation de la morbidité et de la mortalité de la population, a indiqué mercredi le Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS).

Le médecin cantonal rappelle qu'il faut se protéger de la chaleur, notamment en préservant la fraîcheur de la maison en fermant fenêtres et volets le jour et en les ouvrant la nuit, en portant des vêtements légers et amples. Il faut aussi se rafraîchir et s'hydrater suffisamment en buvant au moins un litre et demi d'eau par jour et en évitant l'alcool.

Ces précautions sont très importantes pour les personnes âgées, les enfants de moins de 4 ans, les nourrissons et les personnes qui travaillent à l'extérieur. Le médecin cantonal appelle à faire preuve de solidarité envers ses proches et voisins.

www.ge.ch/canicule

ATS