Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bonbons suisses sont davantage demandés à l'étranger (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Les bonbons suisses sont toujours plus prisés à l'étranger. Le secteur de la confiserie a accru ses ventes l'an dernier grâce aux exportations, alors que le marché intérieur continue de stagner.

Le chiffre d'affaires de la branche de la confiserie a progressé l'an dernier de 5,6% pour atteindre 362 millions de francs. Quant au volume total des ventes, il a augmenté de 6% à 35'850 tonnes, a précisé vendredi Biscosuisse, l'association suisse de l'industrie de la biscuiterie, de la biscotterie et de la confiserie.

Le secteur a été porté l'an dernier par l'évolution positive des exportations. Les volumes vendus à l'étranger ont augmenté de 7,3% à 29'991 tonnes. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 8% à 277 millions de francs. La part des exportations sur l'ensemble de la production se chiffre à 83,7%.

Etats-Unis en tête

Grâce à un bond des volumes de près de 30%, les Etats-Unis sont devenus le premier marché d'exportation l'an passé avec une part de marché de 24%. Ils devancent l'Allemagne (22,2%), la France (10,2%) et l'Espagne (7,4%).

Le marché intérieur continue en revanche de stagner. En Suisse, 5859 tonnes de produits de confiserie ont été vendues, soit 0,4% de moins qu'en 2016. Le chiffre d'affaires a diminué de 1,4% à 86 millions de francs. La contraction des ventes a toutefois été atténuée par rapport à l'exercice précédent. Les ventes avaient chuté de près de 8% en 2016.

Suisses moins gourmands

Les produits de confiserie importés ont diminué de 1,7% en volume. Leur part de marché reste cependant très importante, à 77,3%. Dans l'ensemble, les ventes cumulées de produits indigènes et d'importation ont diminué de 1,4%. Les fabricants suisses ont ainsi pu regagner des parts de marché, grappillant 1,1 point à 22,7% du marché helvétique.

La consommation moyenne par habitant atteignait l'an dernier 3,05 kilos, soit un recul de 75 grammes. La part des articles sans sucre se situait à environ un cinquième. Les 14 entreprises de l'industrie suisse de la confiserie, dont Ricola et Halter, comptent au total 880 employés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS