Toute l'actu en bref

Securitas convoie aussi des détenus. L'an dernier, la société a assisté la police dans 1674 cas (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La société Securitas a pris 5,4 millions de mesures de sécurité en 2016 en Suisse. Ses annonces ont permis d'éteindre des incendies (820), de fermer des robinets à gaz (2889) ou d'eau (12'453) et de signaler des effractions ou tentatives d'effraction (1191).

Selon un communiqué diffusé mercredi, le bilan 2016 de Securitas SA est en légère augmentation par rapport à l'année précédente (5,21 millions de mesures). Souvent à l'origine d'un cambriolage, les portes non verrouillées ont donné lieu à 756'007 annonces et les fenêtres ouvertes à 661'397 signalements. Les entrées d'immeubles non fermées ont été à l'origine de 259'207 annonces.

Littering en hausse

Par ailleurs, les agents de Securitas ont procédé à 3155 rappels à l'ordre de personnes bruyantes (+829) et signalé 1938 fois (+53) des dégâts matériels ou actes de vandalisme. Avec 5079 cas, le littering a également augmenté (+1385). Securitas a prodigué des premiers soins à 3444 reprises et assisté 1560 fois des enfants ou personnes désorientées.

Au total, les centrales d'intervention ont transmis 355'337 appels téléphoniques, notamment à la police et aux sapeurs-pompiers. L'activité de vidéosurveillance est en baisse, avec 19'855 télésurveillances menées, contre environ 24'429 en 2015.

ATS

 Toute l'actu en bref