Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Seehofer va quitter la présidence de la CSU, mais reste ministre

Horst Seehofer démissionne de la présidence de la CSU, le parti conservateur bavarois, mais reste ministre de l'intérieur du gouvernement d'Angela Merkel (archives).

KEYSTONE/AP/MATTHIAS SCHRADER

(sda-ats)

Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a annoncé qu'il allait démissionner de la présidence de la CSU, la branche bavaroise de l'Union chrétienne démocrate d'Angela Merkel. Il a précisé qu'il resterait ministre de l'Intérieur du gouvernement fédéral.

Horst Seehofer a expliqué lundi qu'il quittait la direction de la CSU pour permettre un renouvellement des instances du parti. Il a affirmé que son départ n'était pas lié à la débâcle électorale essuyée lors des élections régionales dans le land de Bavière, il y a un mois.

Avec à peine plus de 37% des voix, la CSU a subi le 14 octobre dernier dans son fief de Bavière son plus grave revers électoral depuis 1950 aux élections régionales.

Ce départ pourrait apaiser les tensions au sein de la coalition gouvernementale allemande. Horst Seehofer a critiqué à maintes reprises la décision d'Angela Merkel d'accueillir des centaines de milliers de réfugiés en Allemagne lors de la crise migratoire de 2015.

La CSU devra élire un nouveau dirigeant lors d'un congrès extraordinaire en janvier prochain. La CSU est l'alliée bavaroise de la CDU, l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merkel. La CDU-CSU et les sociaux-démocrates du SPD forment la coalition au pouvoir à Berlin.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.