Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les avocats des victimes demandent des indemnités pour tort moral d'entre 40'000 et 50'000 francs. Certains n'avaient que 10 ans lors des premiers abus (image symbolique).

KEYSTONE/CHRISTOF SCHUERPF

(sda-ats)

Le Ministère public fribourgeois requiert 16 ans de prison contre le pédophile suisse accusé d'avoir exploité sexuellement plus de 80 enfants en Thaïlande pendant plus d'une décennie. Il demande aussi qu'il soit astreint à une thérapie.

Le septuagénaire d'origine lucernoise est accusé notamment de traite d'êtres humains, d'actes d'ordre sexuel avec des enfants et de contrainte sexuelle. Sa responsabilité est pleine et entière, et le risque de récidive est élevé, selon un expert.

Il a agi par perversité, avec mépris, en niant l'humanité et la dignité des enfants, a relevé vendredi la procureure Yvonne Gendre. Seuls trois d'entre eux ont la chance d'être aujourd'hui représentés par des avocats, et d'être ainsi à armes égales face au prévenu.

Les avocats des victimes demandent des indemnités pour tort moral d'entre 40'000 et 50'000 francs. Certains n'avaient que 10 ans lors des premiers abus. Le prévenu est accusé de les avoir exploités pour produire des photos pédopornographiques et pour de la prostitution.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS