Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Le ministre italien de l'Intérieur Roberto Maroni s'est félicité dimanche du succès d'un des outils de son gouvernement dans la lutte anti-mafia. Roberto Maroni a souligné qu'"en deux ans, plus de 15'000 biens ont été confisqués pour un montant supérieur à 16 milliards d'euros".
Seize milliards d'euros"Notre objectif est de les mettre à disposition des entités locales et c'est pour cela que nous avons créé l'Agence nationale des biens saisis et confisqués à la mafia", a expliqué M. Maroni en inaugurant près de Varese une crèche installée dans une villa saisie.
"Nous voulons valoriser les biens (...) soustraits à la mafia, les mettre à disposition des citoyens et montrer que l'Etat est présent et va jusqu'au bout" en matière de lutte anti-mafia, a expliqué M. Maroni.
La semaine passée, les autorités avaient annoncé la mise sous séquestre de biens d'une valeur de 1,5 milliard d'euros (1,98 milliard de francs) appartenant au "seigneur du vent", un homme d'affaires sicilien soupçonné de complicité avec la mafia.
Saisies de tous genresPas moins de 43 sociétés opérant dans le secteur éolien et photovoltaïques, une centaine de terrains et villas, tous situés dans la région de Trapani (ouest de la Sicile), des voitures de grosses cylindrées et même un catamaran de 14 mètres, avaient été saisis.
Les biens confisqués sont ensuite confiés aux autorités locales ou à des coopératives et reconvertis comme l'ex-planque du boss de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, Toto Riina, transformée en gîte rural.
La loi italienne autorise la police à mettre sous séquestre des propriétés mafieuses ou d'entrepreneurs affiliés, sur la base de simples soupçons et sans attendre un procès, et depuis 1996 ils peuvent être "réutilisés à des fins sociales".
Le gouvernement de droite de Silvio Berlusconi a accéléré les saisies, infligeant de graves revers aux trois grandes mafias du pays: Cosa Nostra en Sicile, la Camorra autour de Naples et la 'Ndrangheta en Calabre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS