Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La semaine de la langue française et de la francophonie a été lancée samedi à Zurich. Cette 17e édition entend renforcer son rôle de passerelle entre régions linguistiques. Jusqu'au 25 mars, près de 70 événements culturels animent plus de 20 villes dans tout le pays.

Faire entendre le français en Suisse alémanique ou le suisse allemand en Romandie, l'édition 2012 est placée "sous le signe de l'échange et du courage de franchir les barrières", ont indiqué les organisateurs. Le choix d'organiser pour la première fois la soirée d'inauguration en Suisse alémanique est à comprendre en ce sens.

Les jeunes chanteuses françaises "L" et "Karimouche" se sont produites au Moods, club zurichois attenant à la salle de théâtre Schiffbau. L'ambassade de France était associée à la soirée.

Rousseau à l'honneur

Concerts, conférences, projections et spectacles rythmeront la semaine en Suisse romande, Outre-Sarine et au Tessin à l'enseigne de l'"expression libre", en hommage à Jean-Jacques Rousseau. A l'occasion des 300 ans de sa naissance, l'écrivain sera notamment lu à Genève et Neuchâtel.

Des lectures de textes de Blaise Cendrars sont par ailleurs organisées à Bâle et Berne. La capitale fédérale accueille en outre un mini-festival du cinéma francophone.

La plupart des événements se déroulent dans les villes de Genève, Lausanne, Sion, Fribourg, Neuchâtel, Delémont, Bâle, Berne, Zurich, Lucerne, Bellinzone et Lugano. La 17e semaine de la langue française et de la francophonie se déroule parallèlement en France, en Belgique et au Québec.

ATS