Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les classes qui ont participé à l'Expérience non-fumeur ont été sensibilisées aux manipulations de la publicité (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Durant six mois, 2376 classes de toute la Suisse ont participé au concours "Expérience non-fumeur" et 1660 l'ont terminé avec succès. Cette année, cette campagne vise à sensibiliser les jeunes face au marketing agressif de l'industrie du tabac.

Une étude publiée récemment aux Etats-Unis montre que la moitié des jeunes entre 12 et 17 ans se souviennent spontanément d’au moins une publicité en faveur du tabac. Ce public-cible se révèle par la suite plus enclin à fumer que ceux qui n'ont aucun souvenir.

L'"Expérience non-fumeur" menée cette année dans les classes a justement permis d'aborder l'influence de la publicité. Les jeunes ont ainsi découvert ses mécanismes et ses manipulations, indique mardi l'association suisse pour la prévention du tabagisme.

Cette sensibilisation rejoint l'initiative "Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac", qui a été lancée en mars. Ce texte se veut une réponse au refus du Parlement de légiférer sur la question. Le dernier projet de loi du Conseil fédéral ne prévoit pas d'interdiction de publicité dans les cinémas, par voie d'affichage et dans la presse payante.

L'"Expérience non- fumeur" dans les classes consiste à s'engager à ne pas consommer de tabac pendant six mois. Sept classes sur dix ont terminé le concours avec succès et pris part au tirage au sort de 100 bons de voyage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS