Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Sepp Blatter a accordé une longue interview au "Matin Dimanche" à paraître demain. Le président de la FIFA s'explique sur les critiques de la presse anglaise et sur la situation du football romand.
Pour Sepp Blatter, la campagne de presse dont il est la victime en Grande-Bretagne s'explique par l'échec de la candidature anglaise à l'organisation de la Coupe du monde 2018. "Les Anglais estimaient que le football devait rentrer à la maison, explique-t-il. Ils étaient sûrs de gagner. Or ils ont fait deux voix. Depuis, ils cherchent par tous les moyens à justifier leur défaite".
Le président de la FIFA se montre, par ailleurs, extrêmement pessimiste quant à l'avenir de Neuchâtel Xamax. "La Ligue a laissé Servette partir en faillite quand elle a découvert que Marc Roger n'avait pas d'argent. Il arrivera pareil à Xamax", dit-il. Enfin, Sepp Blatter estime que "le FC Sion est à l'opposé de toute logique. Ce club est le contre-exemple parfait. Il est devenu une institution valaisanne, un lieu de rassemblement, quels que soient les joueurs alignés sur le terrain".

ATS