Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gulmarg est l'unique station de ski du Cachemire indien. Son téléphérique qui monte à 4100m est l'un des plus hauts du monde (archives).

KEYSTONE/EPA/ALTAF QADRI

(sda-ats)

Sept personnes, dont deux enfants, ont été tuées dimanche par la chute de leur cabine de téléphérique dans une station de ski au Cachemire indien, a-t-on appris auprès de la police. L'accident serait dû à la chute d'un arbre.

"Nous ratissons la zone de forêts située sous le téléphérique pour voir s'il n'y a pas d'autres corps", a précisé le commissaire de police Imtiyaz. Un couple, deux enfants et un guide local figurent parmi les victimes, selon un autre officier de police. Une source policière sous couvert de l'anonymat avait auparavant indiqué que la cabine était tombée après la chute d'un arbre qui l'avait heurtée.

Gulmarg est l'unique station de ski de la région et son téléphérique, l'un des plus hauts du monde, transporte en toutes saisons des passagers jusqu'à 4100 mètres d'altitude pour admirer les sommets enneigés de l'Himalaya. Toutefois le nombre de visiteurs a reculé ces dernières années en raison des troubles dans la région.

Le plateau himalayen du Cachemire est de facto divisé entre l'Inde et le Pakistan. Depuis la Partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne. Avec un demi-million de soldats indiens postés sur son sol, la région, à majorité musulmane, est l'une des zones les plus militarisées au monde.

ATS