Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sept personnes ont été tuées dans 33 incidents armés à Chicago durant le week-end de l'Independence Day, la fête nationale des Etats-Unis, a annoncé la police dimanche. Parmi les morts figure un garçon de sept ans qui a été abattu d'un tir mortel à la poitrine.

Il rentrait de la fête du 4 juillet lorsqu'il a été tué. Selon le quotidien Chicago Tribune, un adolescent de 16 ans et un autre de 15 ans figurent aussi parmi les victimes.

Cette série de 33 incidents avec usage d'armes à feu a eu lieu entre vendredi et dimanche 15h00, a déclaré un agent de police. La chaleur et le fait qu'il s'agissait d'un week-end de vacances peuvent en partie expliquer cette flambée de violence.

ATS