Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Fédération internationale de natation (FINA) a annoncé que sept nageurs russes n'étaient pas éligibles pour les JO de Rio.

Le CIO a décidé dimanche de confier aux Fédérations internationales le soin de déterminer les sportifs russes non contaminés par le "système de dopage d'Etat". La FINA est la première à exclure des sportifs russes sur la base des critères fixés par le CIO.

Trois médaillés des JO de Londres 2012 font partie du lot: Yulia Efimova, Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev. Yulia Efimova - qui va faire appel de son exclusion devant le TAS selon son agent - n'est pas éligible car elle a déjà été sanctionnée dans le cadre d'une affaire de dopage, tout comme Natalia Lovtcova, Anastasia Krapivina et Mikhail Dovgalyuk. Lobintsev et Morozov ne peuvent pas être alignés car leur nom figure dans le rapport "McLaren" de l'Agence mondiale antidopage (AMA), tout comme celui de Daria Ustinova.

La FINA précise qu'aucun nom de spécialiste russe de natation synchronisée ou de plongeon ne figure dans le rapport publié la semaine dernière par l'AMA. Elle souligne par ailleurs qu'elle a décidé de procéder à une nouvelle analyse de tous les échantillons de nageurs russes collectés lors des Mondiaux 2015 de Kazan (RUS).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS