Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon un sondage, près de 70% des Suisses seraient favorables à la restauration des contrôles systématiques aux frontières (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Un peu plus de la moitié des Suisses souhaitent des restrictions en matière de libre-circulation des personnes. Et près de 70% sont en faveur des contrôles systématiques aux frontières. Ces résultats émanent d'un sondage M.I.S Trend publié jeudi dans l'Hebdo.

Selon cette enquête, publiée à l'occasion du Forum des 100, 53% des personnes interrogées estiment que la libre circulation des personnes au sein de l'Europe doit être maintenue, mais avec des restrictions ciblées. Trente pour cent sont pour le statu quo et 14% voudrait l'abolir.

Quant au retour des contrôles aux frontières, décidées par certains pays pour des raisons de sécurité ou face à la pression migratoire, 69% des sondés sont tout à fait ou assez d'accord avec cette pratique pour la Suisse. Vingt-huit pour cent ne sont pas vraiment ou pas du tout d'accord.

Reste qu'une majorité (54%) est pour sauver les accords bilatéraux avec l'Union européenne, plutôt que d'appliquer à la lettre l'initiative contre l'immigration de masse acceptée en 2014. Seul le Tessin souhaiterait donner la priorité au texte du 9 février avec 71% des sondés. En Suisse alémaniques et Suisse romande, cette proportion chute à 37%.

Pour cette enquête Sophia 2016, l'Institut M.I.S Trend a interrogé dans les trois régions linguistiques 1290 personnes qui ont rempli un questionnaire en ligne. L'enquête a été menée du 22 mars au 4 avril. La marge d'erreur est de +/-2,8%.

ATS