Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pendulaires vaudois quittant le canton se rendent principalement dans celui de Genève. Environ 41% se déplacent en transports publics (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Dans le canton de Vaud, le nombre de pendulaires a augmenté d'un tiers depuis 2000 et triplé par rapport à 1970. Entre 2012 et 2016, en moyenne sept personnes actives sur dix ont quitté leur commune de résidence pour se rendre au travail.

La grande majorité (81%) de ces 231'000 pendulaires exercent leur activité professionnelle à l'intérieur du canton, indique mardi Statistique Vaud. Le plus souvent, ces personnes se déplacent vers des centres urbains, principaux pôles d'emploi du canton.

Dans les détails, c'est au sein de l'agglomération lausannoise que les flux internes sont les plus importants, spécialement en direction de Lausanne. Suivent les trajets des communes-centres des autres agglomérations vers la capitale vaudoise.

Beaucoup à Lausanne

Avec 49'000 pendulaires entrants et 21'200 sortants, la ville de Lausanne présente le solde positif le plus important. D'autres communes-centres connaissent ce phénomène comme l'agglomération de Lausanne (+5800), de Genève (partie vaudoise +3300) ou Yverdon-les-Bains (+1500).

Concernant les cantons limitrophes, la majorité des pendulaires entrants dans le canton proviennent de Fribourg et du Valais. Les Vaudois sortant du canton pour aller travailler se rendent eux essentiellement vers Genève. Quant aux flux frontaliers, ils s'orientent presque uniquement de la France vers la Suisse.

De l'étranger

S'agissant de la migration depuis l'étranger, elle alimente surtout les centres urbains. Plus de la moitié s'oriente vers l'agglomération lausannoise. Sont aussi concernées les communes-centres de l'agglomération Vevey-Montreux avec 20% des arrivées nettes depuis l'étranger.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS