Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les températures moyennes ont affiché 2,7 degrés de plus que la moyenne en septembre à Genève, où le record de 2006 (+2,6 degrés) a été dépassé (image d'illustration).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La Suisse a connu un troisième mois consécutif avec des températures plus élevées que la norme. Des records ont été mesurés localement depuis le début des relevés, notamment sur le bassin lémanique, au Tessin et en Valais central.

Les températures se sont situées entre 1,5 et 3,5 degrés en dessus de la moyenne pluriannuelle, indique mercredi MeteoNews. SRF Meteo parle d'un excédent de chaleur d'environ 3 degrés en comparaison aux marques relevées entre 1961 et 1990.

Avec une température moyenne de 2,5 degrés supérieure à la moyenne, Meteosuisse parle du troisième mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures en 1864.

Le temps présentait des caractéristiques estivales un peu partout en septembre, considéré comme le premier mois d'automne par les météorologues. Le bassin lémanique a bénéficié de 200 heures d'ensoleillement, note SRF Meteo.

Trente degrés au Valais

Des températures supérieures à 25 degrés ont été recensées pendant quinze jours au Tessin. Sion a pu profiter de treize journées estivales, avec notamment quatre jours à plus de 30 degrés. Le canton italophone et le Valais comptent habituellement cinq à six jours au-dessus de 25 degrés à cette période de l'année.

La première moitié du mois dans ces deux régions a été la plus chaude depuis le début des mesures, note SRF Meteo. A Sion, la température moyenne du 1er au 14 septembre a été de 20,9 degrés, un record, les marques relevées pour cette période depuis le début des mesures en 1864 restant en-dessous de 20 degrés (sauf 20,4 degrés en 1911), précise Meteosuisse.

A l'exception des stations de haute montagne, le mois de septembre de cette année appartient globalement aux dix plus chaud jamais mesurés, selon MeteoNews.

Peu de pluie

Dans ces conditions, le mois de septembre a été trop sec en de nombreux endroits. Au Tessin, il n'y a par exemple eu que 20 à 30% de pluie comparé aux précipitations habituelles, relève SRF Meteo. En Engadine et au Sud des Alpes, seuls 20 à 50% des précipitations habituelles sont tombées, selon MétéoSuisse.

Malgré un front froid attendu pour le week-end et une limite des chutes de neige brièvement sous les 2000 mètres dans la nuit de dimanche à lundi, SRF Meteo s'attend à des températures douces pour début octobre sous l'effet de hautes pressions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS