Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le coureur argentin Eduardo Sepulveda ( Bretagne Séchél)a été mis hors course sur décision du jury des commissaires pour avoir effectué quelques dizaines de mètres... en voiture.

Au cours de la 14e étape reliant Rodez à Mende, le coureur "a été victime d'un bris de chaîne et a été négligent au moment du dépannage", a expliqué son directeur sportif Emmanuel Hubert.

"Il est resté sur le bord de la route, je ne l'ai pas vu de suite et ne me suis arrêté qu'un peu plus tard", a expliqué le directeur sportif.

"Dans la panique, Eduardo a été perturbé: il est monté dans la voiture d'AG2R pour remonter jusqu'à moi. Il a fait 100 mètres. Il n'aurait pas dû: il aurait dû les faire à pied", a-t-il poursuivi.

La sanction a été sans pitié: mise hors course et 200 francs d'amende.

"C'est sévère car il n'a pas voulu tricher. Et c'est regrettable car il était notre leader, 19e au général", se plaignait Hubert.

Le directeur de la course, Thierry Gouvenou, a confirmé cette version, expliquant que Vincent Lavenu (manager d'AG2R, au volant du véhicule "taxi") "avait été tout surpris de voir un coureur monter dans sa voiture".

ATS