Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - La Fédération italienne (FIGC) a retiré deux points à Naples dans le cadre de son enquête sur le scandale des matches truqués pour les paris, également appelé "Calcioscommesse".
Le club de Valon Behrami, Gökhan Inler et Blerim Dzemaili se retrouve désormais à la cinquième place du classement de Serie A, ayant perdu deux rangs.
Six mois de suspension ont par ailleurs été requis contre le capitaine Paolo Cannavaro ainsi qu'un autre défenseur, Gianluca Grava, pour "non-dénonciation de faits de corruption". Cette sanction met sans doute fin aux espoirs de titre du Napoli, lequel se retrouve maintenant à dix longueurs du leader, la Juventus Turin. Le club avait annoncé qu'il ferait appel d'une sanction le cas échéant.
L'ex-gardien remplaçant Matteo Gianello, acteur majeur d'une tentative de trucage d'un match Sampdoria - Naples du 16 mai 2010, a pour sa part été suspendu trois ans et trois mois par la commission de discipline de la FIGC.
Le procès sportif intervient en amont de la justice civile, qui suit son cours. La tentative de corruption de Samp - Napoli appartient au volet napolitain du Calcioscommesse. Deux autres parquets travaillent dessus, ceux de Crémone et de Bari.
Le nouveau classement: 1. Juventus 41. 2. Inter Milan 34. 3. Lazio Rome 33. 4. Fiorentina 32. 5. Naples 31...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS