Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le Servette FC sera-t-il sauvé à minuit moins une ? Le site de la Tribune de Genève le laisse entendre. Une offre de reprise d'un investisseur jugé sérieux a été formulée.
Cette offre a été adressé à Dominique Warluzel, l'avocat du club. L'homme de loi demandera à la juge Fabienne Geisinger un ajournement de faillite dès qu'il aura reçu de la part du président Majid Pishyar la confirmation de l'abandon de ses créances et son accord de céder ses actions pour 1 franc symbolique. L'investisseur conserve l'anonymat.
Mercredi, la juge Fabienne Geisinger avait fort heureusement décidé de jouer la montre en ne prononçant pas la faillite du club. On rappellera que le club a déposé son bilan jeudi dernier. Sa dette s'élèverait à près de 3 millions de francs.

ATS