Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) a été victime d'un vol de données au début de l'été. Un de ses collaborateurs est soupçonné. Une plainte pénale contre lui a aussitôt été déposée au Ministère public de la Confédération (MPC).

Les données dérobées ont pu être retrouvées par les autorités compétentes qui ont pu empêcher toute remise à des tiers, a indiqué mercredi en fin de journée le Département fédéral de la défense. "Le SRC a pu réagir rapidement grâce aux contrôles de sécurité et à des indications adéquates", précise le DDPS.

Le SRC a tiré des enseignements de cette affaire. Il dit avoir pris des mesures supplémentaires afin de prévenir tout usage abusif de données.

Bref communiqué

Le collaborateur concerné devra pour sa part supporter les conséquences découlant du droit du personnel du fait des actes commis au détriment du SRC. Le MPC poursuit quant à lui ses investigations, se limite à écrire le DDPS dans un bref communiqué.

Pour des raisons de protection de la personnalité et au vu de la procédure pénale en cours, aucune indication détaillée ne sera donnée à propos de cette affaire. Contactée par l'ats, la porte-parole du département Silvia Steidle n'a en effet rien voulu dire de plus, pas même les motifs de la plainte, le degré de confidentialité des documents volés ou la fonction du collaborateur indélicat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS