Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Après avoir bouclé quelques dossiers dans la matinée, les parlementaires ont pris la clé des champs. Les six groupes des Chambres fédérales ont tous choisi de se mettre au vert en Suisse alémanique.
Au nom de l'année mondiale de la biodiversité, le groupe PDC-PEV-Verts libéraux a opté pour le Seeland, histoire de découvrir les milieux naturels du Grand Marais. Et pour se sustenter, cap sur le lac de Morat.
Les socialistes sont eux aussi restés à proximité de la capitale. Après une collation chez la présidente de bio-suisse Regina Fuhrer à Burgistein (BE), les élus se sont rendus à Thoune où certains ont visité les laboratoires de recherche de l'Empa tandis que d'autres se sont adonnés à des visites culturelles.
Les démocrates du centre ont passé l'après-midi chez le groupe pharmaceutique Roche, à Bâle. La soirée s'annonçait nettement plus rurale, dans le restaurant d'une ferme à Wenslingen (AG).
Radicaux et Verts sont partis dans le canton de Zurich. Le groupe PLR a pris de la hauteur en visitant l'infrastructure de l'aéroport de Kloten avant d'aller se rafraîchir aux chutes du Rhin à Neuhausen.
Les écologistes sont restés pour leur part résolument urbains, à Winterthour, passant de l'aire Sulzer au Technoparc. Quant au plus petit des groupes, celui des bourgeois-démocrates, il a traversé le pays jusqu'à Frauendeld (TG) en "tenue sportive et confortable", d'après son invitation. Destination: l'usine Sigg et une dégustation chez un vigneron.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS