Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Session des jeunes: un congé paternité de deux semaines revendiqué

Berne - La Session des jeunes souhaite un congé paternité de deux semaines. Les 200 politiciens en herbe de toute la Suisse réunis de vendredi à dimanche à Berne ont transmis leurs revendications sous forme de pétitions et déclarations à l'attention des Chambres fédérales.
La pétition qui demande un congé paternité, adoptée par 109 voix contre 53, propose un financement par les allocations pour pertes de gain, a indiqué dimanche le Conseil suisse des activités de jeunesse, organisateur de la manifestation.
Les jeunes politiciens ont aussi adopté deux propositions sur le thème de la protection de la jeunesse sur Internet. Elles demandent la création d'unités spécifiques pour les pédophiles dans les hôpitaux publics et davantage de sévérité à leur encontre.
La police devrait ainsi à nouveau pouvoir mener des investigations sous couverture dans les espaces de discussions sur Internet. En outre, les jeunes exigent des peines de prison plus longues.
Religion à l'écoleDeux pétitions portant sur la religion ont également été adoptées, à des majorités serrées, lors de cette 19e Session fédérale des jeunes. La première demande que l'enseignement actuel de la religion soit remplacé par une branche obligatoire qui s'intéresse aux religions mondiales sous un aspect interreligieux.
Le second texte propose que la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique élabore un projet de sensibilisation des jeunes à la religiosité.
Lors de la session plénière de dimanche, les jeunes politiciens ont reçu les encouragements de la présidente du Conseil national Pascale Bruderer (PS/AG). Ils ont encore débattu de politique des transports, de la promotion de la jeunesse et des requérants d'asile.
En clôture de session, les jeunes ont remis leurs revendications à la présidente de la Confédération Doris Leuthard. La conseillère fédérale les a félicités pour leur engagement et appelés à conserver leur esprit critique plutôt que de suivre à la lettre la doctrine d'un parti politique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.