Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Severin Lüthi a mis les choses au point concernant l'affaire Yann Marti à l'issue du 1er tour de la Coupe Davis entre la Belgique et la Suisse.

"Son comportement était inacceptable, et le fait qu'il n'a pas accepté ma décision l'était également", lâchait le capitaine helvétique. "Il n'y a pas qu'une seule raison à son éviction, il y en a plusieurs. Mais je ne veux pas rentrer dans les détails", soulignait le Bernois, qui avait entériné le départ de Yann Marti jeudi après-midi, soit après le tirage au sort, et qui ne souhaitait pas s'exprimer à ce sujet avant la fin de ce 1er tour.

"Ma tactique était de faire jouer Henri (réd: Laaksonen) face au no 2 belge (réd: Ruben Bemelmans) vendredi. Pour cela, je devais me passer des services de Marti le vendredi. Je lui en ai parlé mercredi, puis jeudi matin et jeudi après-midi. Il n'arrivait pas à accepter ma décision", expliquait-il.

"Je lui ai pourtant dit qu'il jouerait si nous nous retrouvions à 2-2. Mais s'il n'arrive pas à comprendre ce genre de choses, c'est qu'il n'a rien à faire dans une équipe, en tout cas avec moi comme capitaine. Son attitude a été très décevante. Il a affaibli l'équipe", poursuivait un Severin Lüthi remonté comme rarement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS