Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La hausse des ventes, mais aussi des optimisations et l'exploitation d'économies d'échelle ont permis l'amélioration de la profitabilité de SFS au premier semestre (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Le groupe industriel st-gallois SFS a enregistré un bénéfice net en forte hausse de 20,8% au premier semestre, à 56,9 millions de francs. Le chiffre d'affaires brut a lui augmenté de 13% à 778,6 millions.

La hausse des ventes, mais aussi des optimisations constantes et l'exploitation d'économies d'échelle ont permis l'amélioration de la profitabilité, explique vendredi l'entreprise sise à Heerbrugg (SG) dans un communiqué.

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) a affiché une hausse de 18,4% à 110,5 millions de francs, pour une marge correspondante en progression de 13,6 à 14,2%. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est enrobé de 19,2% à 75,6 millions.

SFS s'attend au second semestre à la poursuite d'une tendance favorable. En raison d'un effet de base plus important, la dynamique de croissance va toutefois s'affaiblir en comparaison avec les six premiers mois de l'année.

Le groupe table sur une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 8 et 10%, ainsi que sur une marge opérationnelle EBITDA dans le haut d'une fourchette située entre 14,2 et 15,2%. Les objectifs actuels sont ainsi confirmés.

ATS