Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le club de Shanghai Shenhua a confirmé lundi le recrutement de l'attaquant français de Chelsea Nicolas Anelka, qui entamera en janvier un contrat de deux ans dans la capitale économique chinoise.
Le club chinois a précisé dans un bref communiqué la venue du joueur français "à l'issue du mercato d'hiver", sans indiquer le montant du transfert, ni les conditions de son embauche.
Les médias chinois, citant la chaîne sportive ESPN, ont toutefois annoncé que le salaire hebdomadaire de Nicolas Anelka atteindrait 200'000 livres sterling (292'000 francs), contre 90'000 livres (131'000 francs) par semaine à Chelsea.
Une information que le porte-parole du club, Ma Yue, contacté par l'AFP, a tenté de réfuter de façon évasive. "Je ne peux pas révéler le salaire (d'Anelka) pour l'heure, je peux juste dire que le montant pourrait bien être différent", a-t-il déclaré sans donner plus de détails.
Du côté du joueur de 32 ans, aucune confirmation n'a été donnée par ses représentants.
Un responsable du club, qui avait requis l'anonymat, avait par ailleurs indiqué jeudi dernier que Shanghai Shenhua discutait également avec l'entraîneur français Jean Tigana, actuellement sans club.
Anelka devient ainsi la principale tête d'affiche du championnat chinois, dont la puissance financière ne cesse de croître en dépit de nombreux scandales de corruption.
En juillet, le milieu de terrain argentin Dario Conca était devenu la recrue la plus onéreuse de ce championnat en étant transféré pour 10 millions de dollars (9,3 millions de francs) au Guangzhou Evergrande.
Shanghai Shenhua, qui avait terminé à la 11e place du classement la saison passée, est le 9e club d'Anelka après le Paris SG, Arsenal, le Real Madrid, Liverpool, Manchester City, Fenerbahçe, Bolton et Chelsea.

ATS