Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne s'est imposé 4-1 en finale des play-off de LNA face à Lugano. La victoire des joueurs de la capitale est méritée. C'était l'avis qui prédominait dans les coulisses de la Resega,

Au terme d'une cérémonie qui n'a été marquée par aucun incident notable à l'intérieur de la Resega, les acteurs de cette finale ont livré leur opinion. Certains joueurs luganais n'ont pas voulu s'exprimer à l'image de Julien Vauclair, pourtant buteur dans la soirée.

Côté bernois, on était plus euphorique bien sûr après être revenu de nulle part dans le tour de qualification. "Ce fut un vrai Hitchcock, relevait le futur ex-entraîneur bernois, Lars Leuenberger. Lugano nous a énormément pressés lors de la dernière période. Nous étions en sursis et avons encaissé l'égalisation. Mais ce fut à nouveau une soirée couronnée par une performance géante de l'équipe. Nous nous réjouissons simplement. Nous l'avons mérité."

Dans le camp luganais, l'entraîneur Doug Shedden reconnaissait la supériorité des Bernois: "Malheureusement, il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur. Berne était prêt au bon moment, a dominé des bonnes équipes comme Zurich et Davos. Berne a trouvé un chemin pour gagner, nous une voie pour perdre. Conacher et Ebbett ont disputé une incroyable série. Nos étrangers n'ont pas trouvé le chemin des filets aussi souvent que les Bernois. Espérons que nous aurons retenu la leçon et qu'une nouvelle chance se présentera à nous."

ATS