Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lagos - Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé vendredi avoir déclaré l'état de "force majeure" et suspendu ses exportations de brut à partir de son terminal de Bonny, dans le Delta du Niger. Il a pris cette décision en raison d'une fuite sur un oléoduc.
"Nous avons déclaré l'état de force majeure sur les exportations de brut de notre terminal de Bonny à partir de 12h00 aujourd'hui (vendredi), à cause d'une fuite sur le Trans Niger Pipeline (TNP) dans le Delta du Niger", a indiqué à l'AFP un porte-parole de Shell, Precious Okolobo.
Le porte-parole n'a pas été en mesure de dire combien de temps durerait cette suspension. Mais selon une source de l'industrie pétrolière, cette mesure pourrait retarder l'enlèvement de brut pour "le reste du mois de novembre et jusqu'à janvier".
Une enquête sur les causes de la fuite est en cours et "les réparations commenceront aussitôt que nous aurons trouvé l'origine du dommage", a indiqué M.Okolobo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS