Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sicile: funérailles de neuf victimes des inondations

Funérailles de victimes des inondations à Palerme.

KEYSTONE/EPA ANSA/IGOR PETYX

(sda-ats)

Les funérailles de neuf personnes d'une même famille, mortes dans les inondations dans la nuit de samedi à dimanche en Sicile, ont été célébrées mardi en fin de matinée à Palerme, chef-lieu de l'île.

Des centaines de personnes ont participé à cette cérémonie célébrée dans la cathédrale de Palerme et des dizaines de ballons blancs ont été lancés au passage des cercueils, également de couleur blanche.

Toute la ville s'est arrêtée pendant une minute à 12h00, l'heure du début des funérailles, et les magasins n'ont rouvert qu'à la fin de la cérémonie religieuse.

Les corps des neuf personnes, membres d'une même famille, dont des enfants de 1 an, 3 ans et 15 ans, ont été retrouvés dimanche à Casteldaccia, une commune côtière à l'est de Palerme. Les six autres victimes sont âgées de 32 à 65 ans.

La maison où ces Palermitains passaient la fin de semaine a été submergée par les eaux et la boue après le débordement d'une petite rivière, la Milicia, après les fortes pluies tombées samedi.

Cette maison, dont les occupants n'étaient que locataires, avait été construite sans permis et trop près de la rivière et faisait l'objet d'un ordre de démolition établi en 2008, selon le maire de Casteldaccia.

Risques

"Personne ne nous avait prévenu des risques. On l'avait louée il y a deux ans déjà. J'ai eu des soupçons quand le propriétaire m'a dit qu'il était mieux d'y aller seulement l'été. Mais il ne m'a pas dit la vérité sur cette rivière et les risques", a déclaré dans le quotidien La Repubblica Giuseppe Giordano.

M. Giordano a perdu dans cette tragédie, entre autres, sa femme, deux de ses enfants, ses parents, son frère et sa soeur. Il s'est sauvé en restant agrippé pendant des heures à un arbre avec sa petite fille.

Le propriétaire de la maison, Antonino Pace, affirme pour sa part qu'il avait prêté la maison, non louée, et qu'il avait prévenu M. Giordano des risques, rappelant qu'une alerte rouge, le plus haut niveau, était en vigueur samedi en Sicile, dans une interview à La Repubblica.

En une semaine, le bilan des intempéries s'est élevé à trente morts, du nord au sud de l'Italie.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.