Toute l'actu en bref

Simon Spilak (Katusha) a pris une option pour un deuxième succès au Tour de Suisse. Le Slovène s'est imposé en solitaire au terme des 15 km de montée vers le glacier au-dessus de Sölden en Autriche.

Spilak n'a pas fait de détail sur la montée en direction du Tiefenbachferner (2780 m). Sur une pente moyenne de près de 10%, le Slovène a porté l'estocade à 8,5 km de la ligne. Il avait auparavant profité du travail de son coéquipier, l'Estonien Rein Taaramae, qui avait écrémé le groupe des favoris.

Vainqueur de l'édition 2015 du Tour de Suisse, Spilak va sans doute rééditer son exploit. Au classement général, l'ancien maillot jaune, Damiano Caruso se retrouve deuxième à 52'' et le Néerlandais Steven Kruijswick à 1'05'' avant le contre-la-montre (28,6 km) de dimanche à Schaffhouse. Et comme le dit Spilak: "Dans le contre-la-montre, je suis fort!".

Si l'ancien vainqueur du Tour de Romandie se retrouve en jaune, c'est que Domenico Pozzovivo a craqué dans la montée finale. Le gagnant de La Punt a craqué après moins de 2 km dans la côte finale. L'Italien n'avait visiblement pas récupéré de ses efforts de la veille, lui qui avait terminé 2e en 2015 derrière Thibaut Pinot au pied du glacier.

L'équipe AG2R n'a pas connu la même réussite que la veille. Mathias Frank n'a pas été à la fête non plus. Le Lucernois a été lâché du groupe des favoris dès les premières pentes de la montée finale. Sans s'affoler, il est revenu sur son chef de file, Pozzovivo. "Mais cette fois-ci, nous ne pouvions plus rien combiner pour aller de l'avant", relevait Frank. Il a perdu un rang au classement général et se retrouve sixième.

Le Tour de Suisse trouvera son épilogue à Schaffhouse ce week-end. Samedi, la course prendra des allures de critérium avec un circuit à parcourir à huit reprises pour un total de 100 km. Dimanche, les coureurs s'affronteront à l'occasion d'un contre-la-montre de 28,6 km.

ATS

 Toute l'actu en bref