Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a dévoilé mardi à Moutier (BE) une plaque commémorative qui rend hommage à l'Assemblée interjurassienne (AIJ) pour son engagement en faveur de la résolution de la Question jurassienne.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a inauguré mardi à Moutier (BE) une plaque commémorative dédiée à l'Assemblée interjurassienne (AIJ). La cheffe du DFJP a reconnu qu'il existait toujours des tensions, neuf mois après le vote sur l'appartenance cantonale.

Cette plaque rappelle la contribution de l'AIJ durant plus de 20 ans au règlement pacifique de la Question jurassienne. Cette institution a été officiellement dissoute le 10 novembre 2017, après les votes de Moutier (BE), de Belprahon (BE) et de Sorvilier (BE) sur leur appartenance cantonale.

"Je n'ignore pas que le processus de l'apaisement n'est pas encore terminé. Nous devons attendre l'issue des recours contre le vote du 18 juin 2017", a relevé la conseillère fédérale avant de dévoiler la plaque apposée sur le bâtiment qui a abrité les bureaux de l'AIJ. Aucun incident n'a troublé cette cérémonie.

Loin de s'apaiser, le climat reste tendu à Moutier, neuf mois après le vote en faveur du transfert dans le canton du Jura. Les soupçons de domiciliations fictives, rapportés par la presse dominicale, ont durci les fronts tout comme l'attente de la décision de la justice sur les recours.

Tensions persistantes

Simonetta Sommaruga a estimé que les tensions persisteront dans la cité prévôtoise tant que ces recours ne seront pas tranchés par la Préfecture du Jura bernois. "Je souhaite que la clarté puisse être faite prochainement, pour permettre l'apaisement", a ajouté la cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP).

Pour faire le point de la situation, Mme Sommaruga a annoncé la convocation avant cet été d'une conférence tripartite. Cet organe regroupe outre la Confédération, les gouvernements bernois et jurassien. "La Confédération poursuivra son rôle de médiateur", a assuré la cheffe du DFJP.

La cérémonie s'est déroulée en présence du dernier président de l'AIJ, le Tessinois Dick Marti. Trois ministres jurassiens et autant de conseillers d'Etat bernois avaient fait le déplacement dans la cité prévôtoise. Les intervenants ont souligné l'importance du dialogue dans la résolution des conflits.

A relever que le drapeau bernois ne flottait pas sur l'Hôtel de Ville de Moutier. L'étendard jurassien côtoyait le drapeau suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS