Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La personne appréhendée suite aux incendies dans la région d'Avenches a été relaxée mercredi (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Le suspect qui avait été appréhendé suite aux incendies dans la région d'Avenches (VD) sort de prison. Le Ministère public vaudois a ordonné sa relaxation mercredi, quelques jours après deux nouveaux incendies dans la Broye.

Les soupçons portés contre ce suspect n'ont pas été étayés par les investigations conduites jusqu'à présent, qui tendent plutôt à le mettre hors de cause. Au vu de ces éléments, la procureure en charge du dossier a ordonné sa relaxation, a communiqué la police cantonale.

Le suspect avait été arrêté le 21 juillet, suite aux incendies du 15 juillet dans la région d'Avenches. Ces feux avaient notamment causé la mort de 24 chevaux et poneys sur le site de l'Institut Equestre National d'Avenches.

Dans la nuit de vendredi à samedi, de nouveaux incendies ont frappé la Broye. Plus de 50 bovins ont péri à Domdidier (FR) et Payerne (VD).

La police maintient toujours une présence accrue dans la région, a déclaré Arnold Poot, porte-parole de la police vaudoise. "L'enquête continue à un rythme soutenu. Il n'y a pas encore de liens établis entre la série d'incendies d'Avenches et ceux de Payerne et de Domdidier", a-t-il précisé.

ATS