Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion a livré une prestation préoccupante à quatre jours de sa finale de Coupe contre Bâle. Les Valaisans se sont inclinés 3-2 chez eux devant un Lucerne pourtant en crise.

Ils cèdent la 3e place du classement de Super League à Lugano, vainqueur 2-1 la veille de Vaduz, et voient Lucerne revenir à 3 points, à deux matches du terme. Depuis que Sébastien Fournier a succédé à Peter Zeidler aux commandes du club de Christian Constantin, Sion a subi quatre défaites, pour un nul et une victoire.

Lucerne n'avait plus rien à voir avec l'équipe fantomatique qui venait d'aligner cinq défaites d'affilée en Championnat (tout en encaissant seize buts). Disciplinés, tournés vers l'avant, les hommes de Markus Babbel ont d'emblée cherché à marquer la partie de leur empreinte. Au terme d'une 1re mi-temps plutôt équilibrée, leur avantage au score (2-0) n'avait rien d'usurpé car ils furent les plus tranchants.

Juric a ouvert la marque à la 30e d'un joli coup de tête au-dessus d'une défense sédunoise peu à son affaire. Christian Schneuwly était à l'origine du but, tout comme du 2-0 neuf minutes plus tard marqué par Francisco Rodriguez. Schneuwly, auteur de douze passes décisives cette saison, pouvait quitter le terrain la tête haute en 2e mi-temps.

Brouillon, le jeu souvent filandreux et imprécis, le FC Sion procédait par à-coups, et encore... Les Valaisans n'ont obtenu leur premier corner qu'à la 54e, signe d'un manque d'allant auquel il leur faudra impérativement remédier jeudi en finale de la Coupe contre Bâle, à Genève. Les rentrées de Salatic, Ziegler et Lüchinger n'ont pas apporté grand-chose.

Le plus remuant aura été Bia, qui fut logiquement l'auteur du but sédunois à la 81e pour le 1-2. Une réaction de courte durée puisque peu après, sur un contre, Rodriguez signait son 2e but de l'après-midi pour le 3-1. Le 2-3 de Konaté dans les arrêts de jeu ne changeait pas grand chose à l'affaire.

Voilà cinq ans que Lucerne n'avait plus gagné à Tourbillon en Championnat. Ce succès tombe vraiment mal pour les Sédunois, à moins qu'il ne les pique dans leur amour-propre.

A St-Gall, dans un match quasiment sans enjeu, les "Brodeurs" ont battu Grasshopper 4-1. Dabbur avait ouvert la marque dès la 1re minute pour GC, avant qu'Aleksic, Wiss et Tafer (deux fois) ne renversent la vapeur.

Dans une autre rencontre dénuée de tout intérêt comptable, les Young Boys ont battu un Bâle pas trop concerné 2-1. Les Rhénans avaient laissé plusieurs cadres au repos dans l'optique de la finale de la Coupe. Ce n'est que leur deuxième défaite de la saison, et c'est une fois encore à Berne contre YB.

Les visiteurs ont pourtant marqué très tôt par Doumbia (3e). Assalé égalisait rapidement (9e) avant que Schick ne donne un succès pour le prestige aux Bernois (52e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS