Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion a lâché deux points précieux à Vaduz. Tenus en échec (1-1) par la formation de la Principauté, les Sédunois ont réalisé une bien mauvaise affaire.

Le club de Christian Constantin accuse désormais sept longueurs de retard sur le FC Bâle qui s'est imposé 3-1 à Lucerne samedi. La conquête du titre s'apparente déjà comme un Graal impossible pour le FC Sion.

Dans la fournaise du Rheinpark, les Sédunois ont payé un lourd tribut au manque de réussite de Moussa Konaté. Le héros de Tourbillon a touché à deux reprises les montants avant de galvauder une véritable offrande Pa Modou peu avant l'heure de jeu. Ce match à sens unique a même tourné à la farce avec l'ouverture du score de Costanzo à la 71e sur la première véritable offensive de Vaduz. Le demi prêté par les Young Boys abusait Cichero avant de trouver la lucarne de Vanins. Heureusement, la morale fut sauve. Moins de deux minutes après ce coup du sort, le FC Sion égalisait par Carlitos qui reprenait de la tête un centre de Rüfli.

A Saint-Gall, le FC Zurich a cueilli sa première victoire de la saison. Le FCZ s'est imposé 2-0 grâce à des réussites de Buff (41e) et de Di Gregorio (95e). Le scénario de cette rencontre aurait pu s'écrire d'une autre manière si la transversale n'avait pas sauvé le portier du FCZ Brecher à la 6e minute sur une tête de Gavranovic.

ATS