Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les employés de SIX, opérateur de la Bourse suisse notamment, disposeront dès janvier d'une plateforme pour annoncer des dysfonctionnements. Ils pourront y recourir en cas de soupçons de délits d'initiés ou de transmissions de données confidentielles.

Le catalogue des informations utilisables recouvre aussi les cas de harcèlement. Le personnel pourra annoncer ces diverses situations anonymement via un outil en ligne, a indiqué mardi à l'ats Julian Chan, porte-parole de SIX, revenant sur une information du gratuit alémanique 20 Minuten.

Le groupe SIX, actif également dans les services de paiement, attend de ses collaborateurs qu'ils puissent exprimer leurs constats, partant du principe qu'ils travaillent dans un contexte hautement réglementé. L'opportunité n'est toutefois pas nouvelle, mais les cas à dénoncer pouvaient l'être via d'autres canaux jusqu'à maintenant.

Avec la plateforme en ligne, les procédures d'annonces seront simplifiées, explique Julian Chan. Une fois les cas répertoriés, ce sera au groupe d'évaluer les situations, avec l'éventualité d'ouvrir une enquête si les soupçons se révèlent suffisants. Un tel outil existe déjà auprès d'autres entreprises ou collectivités publiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS