Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stockholm - Göran Lindberg, jusqu'à récemment un des principaux officiers de la police suédoise, a été condamné vendredi à six ans et demi de prison. Il avait commis de nombreux crimes sexuels dont trois viols, dans une affaire qui a suscité l'émoi en Suède.
Retraité depuis 2006, l'ancien chef de la police d'Uppsala (centre), a été condamné par le tribunal de Södertörn près de Stockholm pour "un cas de viol aggravé, deux cas de viols et de maltraitance, trois cas de proxénétisme et 28 cas d'achats de services sexuels", selon un communiqué de la cour.
Il a également été condamné à verser 300'000 couronnes (environ 44'000 francs) de dommages et intérêts à trois de ses victimes.
Avant son arrestation en janvier, M. Lindberg était connu comme un défenseur des droits des femmes et de l'égalité des sexes, et les révélations sur sa double vie ont fait plusieurs fois la une des journaux suédois, choqués par cet homme décrit comme féministe le jour et violeur la nuit. L'ex-policier de 64 ans, retraité depuis 2006, avait reconnu avoir payé les jeunes femmes pour coucher avec lui mais rejeté les accusations d'agressions sexuelles.
Le procureur avait demandé huit ans de prison. Une des avocates des victimes, Elisabeth Massi Fritz, a dénoncé un jugement "disproportionné par rapport aux souffrances et aux traumastismes infligé par Lindberg à ses victimes".
Les charges dans un cas de tentative de viols sur mineur de moins de 15 ans, ainsi qu'un cas de viol n'ont pas été retenues contre M. Lindberg. La preuve n'ayant pas été apportée, selon le tribunal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS