Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

SIX, qui veut céder la majorité de ses parts dans les cartes de paiement, veut se concentrer sur les services d'infrastructure, à savoir les opérations sur titres, le trafic des paiements et les informations financières (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

SIX procède à un recentrage de ses activités. Le groupe zurichois en charge de l'infrastructure de la place financière helvétique, qui s'est également trouvé un nouveau patron, va céder la majorité de ses parts de son secteur des cartes et terminaux de paiement.

Dans un communiqué diffusé vendredi, SIX explique vouloir se concentrer sur les services d'infrastructure pour ses actionnaires, à savoir les opérations sur titres, le trafic des paiements et les informations financières. A la faveur de ce recentrage, qui doit s'achever au 2e trimestre 2018, le groupe n'apparaîtra plus que sous la marque SIX.

Le domaine des cartes, qui comprend l'acquisition des commerçants et le traitement international des cartes, est pour sa part détaché du groupe. Son développement sera poursuivi dans le cadre d'un partenariat stratégique. Avec ce dernier, SIX entend propulser ce secteur comme un prestataire européen de premier plan.

Afin de mettre en oeuvre la réorganisation, SIX s'est par ailleurs trouvé un nouveau patron, après l'annonce en mai dernier du départ pour la fin de l'année d'Urs Rüegsegger. L'entreprise zurichoise, contrôlée par les banques helvétiques, a désigné en tant que successeur Jos Dijsselhof. Agé de 52 ans, le Néerlandais a dernièrement oeuvré comme responsable opérationnel d'Euronext, à Amsterdam.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS