Toute l'actu en bref

La crise diplomatique se répercutera aussi sur le trafic aérien dans la région du Golfe (archives).

KEYSTONE/AP/KAMRAN JEBREILI

(sda-ats)

Six compagnies aériennes de pays du Golfe persique et une d'Egypte ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols vers ou depuis le Qatar. Cette annonce intervient après la rupture des relations d'Abou Dhabi, Ryad, Manama et Le Caire avec Doha.

Dans des communiqués séparés, les compagnies émiraties Etihad Airways, Emirates, flydubai et Air Arabia précisent que la suspension des vols avec le Qatar entrera en vigueur mardi matin "jusqu'à nouvel ordre". Les quatre compagnies affirment assurer leurs vols prévus lundi.

Elles proposent à leurs clients "d'autres options", y compris des remboursements complets de billets d'avion. Les transporteurs présentent aussi leurs excuses pour "la gêne" causée par la suspension de leurs vols en direction du Qatar.

Gulf Air (Bahreïn) a pris une mesure similaire avec la suspension de ses vols, également à partir de mardi. Pour sa part, Saudia, le transporteur national saoudien, a suspendu à partir de lundi matin tous les vols à destination et en provenance du Qatar. Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

Un peu plus tard, l'Egypte a aussi annoncé la suspension des liaisons aériennes avec le Qatar à partir de mardi. "L'arrêt de tous les vols aériens entre l'Egypte et le Qatar" sera appliqué "dès mardi 6 juin à 06h00 au Caire et ce jusqu'à nouvel ordre", a indiqué le ministère de l'Aviation civile dans un communiqué.

Les avions du Qatar n'auront pas le droit d'emprunter l'espace aérien de l'Egypte, ni d'atterrir dans le pays, précise ce texte. De son côté, la compagnie aérienne égyptienne EgyptAir a annoncé dans un communiqué "la suspension de ses vols reliant Le Caire à Doha, à partir de mardi, jusqu'à nouvel ordre".

ATS

 Toute l'actu en bref