Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 200'000 résidents dans dix villes chinoises ont dû être temporairement relogés (archives).

KEYSTONE/AP Xinhua/ZHANG GUOJUN

(sda-ats)

Le typhon Nepartak, rétrogradé en tempête tropicale en touchant samedi la Chine continentale, a fait six morts dans le pays, ont rapporté lundi des médias d'Etat. Au moins huit personnes sont portées disparues.

L'arrivée de Nepartak, qui avait la veille durement frappé l'île de Taïwan en y faisant un mort et environ 300 blessés, avait été largement anticipée en Chine, avec quelque 230'000 personnes évacuées, selon les autorités de la province du Fujian (est).

Malgré la rapide diminution de son intensité, la tempête a provoqué des pluies torrentielles dans la région, des photos postées sur les réseaux sociaux montrant des flots d'eau boueuse, des voitures englouties jusqu'aux rétroviseurs et des bâtiments encerclés par des coulées de boue.

Plus de 200'000 résidents dans dix villes chinoises ont dû être temporairement relogés, tandis que plus de 1900 logements étaient détruits, a indiqué l'agence officielle Chine nouvelle, citant des chiffres du ministère des Affaires civiles mis à jour dimanche soir.

Six décès ont été rapportés en raison de la tempête, tandis que huit personnes restaient portées disparues lundi, ajoutait l'agence, qui faisait par ailleurs état de pertes économiques évaluées à 860 millions de yuans (126 millions de francs).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS