Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Six personnes, dont un bébé d'un an et deux enseignants, ont été abattues dans deux attaques séparées dans l'extrême-sud de la Thaïlande, a-t-on appris mardi de sources policières. La région est en proie à une insurrection séparatiste meurtrière depuis 2004.

Des hommes armés non-identifiés ont ouvert le feu mardi sur des villageois qui prenaient leur petit-déjeuner dans la rue à Narathiwat, l'une des trois provinces du pays placées sous état d'urgence. Deux hommes, une femme de 25 ans et un enfant ont été tués.

Quatre autres personnes ont été blessées, dont un enfant de dix mois. "Nous avons trouvé 62 douilles sur les lieux", a indiqué le chef de la police locale.

5300 morts

Un peu plus tard, la directrice d'un établissement scolaire et un maître ont été abattus, alors qu'ils déjeunaient à la cafétéria de leur école à Pattani, une province voisine. La police a fait état d'un groupe de six hommes armés.

L'insurrection a fait au total plus de 5300 morts depuis janvier 2004 dans cette région rattachée à la Malaisie jusqu'au début du XXe siècle.

Les insurgés se rebellent contre ce qu'ils vivent comme une discrimination contre la population d'ethnie malaise et de religion musulmane, dans un pays essentiellement bouddhiste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS