Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un juif ultra-orthodoxe a blessé à l'arme blanche six participants à la Gay Pride jeudi à Jérusalem, a rapporté la police israélienne. Cet homme avait commis une agression similaire et dans les mêmes circonstances en 2005, blessant trois personnes.

L'agresseur a été libéré il y a trois semaines après avoir purgé dix ans de prison pour une attaque qu'il avait commise lors de la Gay pride de Jérusalem en 2005, a précisé un porte-parole. Il a reconnu que la police "ne disposait pas d'informations sur les intentions de cet homme".

"J'ai vu un jeune ultra-orthodoxe poignarder tous ceux qui se trouvaient sur son chemin", a déclaré un témoin à la deuxième chaîne de télévision israélienne. "On entendait des gens crier, tout le monde courait pour se mettre à l'abri, il y avait des gens à terre qui saignaient." Selon un ambulancier des services d'urgence, deux des six blessés sont dans un état grave.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a condamné cette "très grave agression". "La liberté des choix individuels est une valeur fondamentale en Israël", a-t-il dit dans un communiqué.

L'agresseur a été arrêté et il est actuellement interrogé, a déclaré un porte-parole de la police, Assi Aharoni.

Quelque 5'000 personnes défilaient à Jérusalem dans le cadre de cette marche des fiertés homosexuelles. Si la Gay Pride se déroule chaque année sans incident à Tel Aviv, à Jérusalem elle a été marquée plusieurs fois par des incidents, dont celui de jeudi est le plus grave.

ATS