Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - Cinq attentats ont été perpétrés mercredi à Bagdad et à Mossoul. Six personnes, dont un chef de la lutte antiterroriste et deux soldats, ont été tuées et 13 autres blessées, selon un bilan du ministère irakien de l'Intérieur et de la police.
Les derniers attentats à avoir secoué Bagdad remontent au 6 avril. Au moins 35 civils avaient été tués et 140 blessés dans six attentats perpétrés contre des bâtiments résidentiels. Les autorités avaient accusé Al-Qaïda et les "résidus" du parti Baas de l'ex-président Saddam Hussein.
Deux jours plus tôt, 30 personnes avaient été tuées et plus de 200 blessées dans un des attentats contre des ambassades iranienne, arabes et européennes à Bagdad.
Ce regain de violence coïncide avec le vide politique causé par l'incapacité des partis politiques à se mettre d'accord sur la formation du gouvernement, plus d'un mois après la tenue des élections législatives du 7 mars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS