Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka n'y arrive toujours pas ! Pour la dixième fois déjà, la quatrième cette année, le Vaudois a subi la loi de Roger Federer.
Le Bâlois s'est imposé 7-6 (7/5) 6-2 en 1h28' dans ce derby suisse en demi-finale des Swiss Indoors. Dimanche pour sa sixième finale de rang à Bâle, il tentera de cueillir un cinquième titre à la Halle St-Jacques. Il abordera la finale contre le Japonais Kei Nishikori, qu'il n'a encore jamais rencontré, dans la peau du grandissime favori.
Contrairement à leurs trois dernières rencontres à Melbourne, à Indian Wells et à Roland-Garros, Stanislas Wawrinka a eu sa chance à Bâle. Mené 5-2, Stan pouvait recoller au score et emmener son adversaire au jeu décisif du premier set. Un jeu qu'il perdait en commettant quatre fautes directes de suite alors qu'il était depuis une dizaine de minutes le joueur le plus tranchant sur le court. Le score est passé de 1/1 à 5/1 pour Federer. Ces quatre erreurs, deux en coups droits et deux en revers, lui ont coûté le match.
Après avoir perdu les deux premiers jeux du second set, Stan laissait éclater sa frustration en fracassant sa raquette. Ce geste que l'on peut comprendre ne lui permettait toutefois pas de revenir dans un match que Roger Federer contrôlait à la perfection.
"Rien ne fut facile dans ce match, expliquait Roger Federer. Stan est revenu de manière admirable au score au premier set. Heureusement pour moi, j'ai senti qu'il était un peu tendu au tie-break. Après, il était crucial d'enfoncer le clou au début de la seconde manche. Malgré cette défaite, je crois que Stan peut être très content de son parcours dans ce tournoi".

ATS